Le recyclage des batteries : mode d'emploi

Batteries
© DR

Le démantèlement d’un trafic international de batteries usagées, mis à jour par les gendarmes de la section de recherches de Saint-Denis, révèle les difficultés auxquelles est confrontée la filière propre de collecte et de retraitement. Mais comment est-elle organisée ?

Eric Lainé Publié le , mis à jour le

La moitié des batteries neuves importées à La Réunion repartent légalement en métropole en empruntant les circuits officiels de collecte et de recyclage. Que faut-il faire pour éviter qu'environ 115 000 batteries usagées engraissent chaque année les trafiquants ? Que faut-il faire pour que des enfants cessent d'être contaminés par le plomb de nos batteries ?

Réponse avec David Pincepoche, directeur d'activités à l'Association de traitement des batteries à La Réunion (ATBR).

Des propos recueillis par Eric Lainé et Christian Krans


Les batteries usagées, collectées par ATBR, sont d'abord réceptionnées, puis conditionnées et ensuite expédiées en métropole pour recyclage par la Stardis à Saint-André, selon un protocole très strict.