Le cas d’une entreprise du bâtiment privée de fournitures

Gilbert Hoair
Publié le

Avec les barrages filtrants, les chantiers encore ouverts ont de plus en plus de mal à être approvisionnés en ciment et autres matières nécessaire à la poursuite de l’activité.
Comment faire quand il est impossible de se faire livrer ?
C'est la problème rencontré par Sylvestre Hoareau.
Il a une petite entreprise du batiment, qui emploie deux ouviers, qui ne sont pas grévistes mais qui devront, si les blocages se pousuivent, bientôt rester chez eux.
Il reste 3 sacs de ciment, et quelques pierres articielles.

En images avec Isabelle Allane, Laurent Josse et Valérie Rubis