La 1ère étape du 70ème tour de l’île cycliste de La Réunion vire au drame et se termine en cauchemar

20160905 Cycliste
© Philippe Hoareau (Réunion1ère)

12 équipes, 83 coureurs avaient pris le départ du 70ème tout de l’île, pour la  1ère étape, longue d’un peu plus de 103 kilomètres.
Direction Le Port, avec 9 tours de la cité maritime. C’est la chute d’un coureur qui va entrainer l’annulation de la course.  

Michelle Bertil
Publié le , mis à jour le

Jonathan Boyer du SMVC , du Sainte-Marie vélo club tombe alors qu’il est dans le peloton de tête. Une chute violente qui le laisse par terre durant de longues minutes .
 
Un père en colère
 
Son fils au sol, Bernard Boyer inquiet et en colère, voit les tours s’enchainer.
Le père traverse alors la chaussée, renverse volontairement les barrières.
Il envoie plusieurs cyclistes au tapis, fait plusieurs blessés dont le sud-africain
Bradley Potgieter qui se brise la clavicule, un enfant a un doigt sectionné .
Bernard Boyer finit au commissariat mais aucun chef d’accusation n’est retenu contre lui .
Michel Bénard, l’organisateur de l’épreuve a décidé de porter plainte .

La sécurité sur l’épreuve

2 militaires de l’escadron mobile départemental de la sécurité routière étaient au moment du drame sur la ligne d’arrivée. Les autres gendarmes encadrant le tour.  
Pour leur responsable, le major Lucas, la sécurité sera pas modifiée pour les étapes à venir, même si l’attention sera plus grande.
L’accident de dimanche 04 septembre reste un acte isolé.


En images avec Johnny Lerivain, Philippe Hoareau et Philippe Vaïtilingom
 Avec en interview
  • Major Lucas, commandant en second de l'escadron départemental de la sécurité routière
  • André Pellerin, président cyclo club saint-louisien
  • Jean-Denis Armand, Sainte-Marie vélo club
et des images d'Antenne Réunion