Jugé pour l’agression de son ex-femme à la hache, il est condamné à 25 ans de réclusion criminelle

Yasapala Perera est accusé d’avoir agressé son ex-femme à coups de hache en 2016.
© Antoine Garnier | Yasapala Perera est accusé d’avoir agressé son ex-femme à coups de hache en 2016.

Agé de 76 ans, Yasapala Perera est condamné à 25 ans de réclusion criminelle par la cour d’Assises de Saint-Denis, ce jeudi 11 octobre. Cet ancien professeur d’université de 76 ans est accusé d’avoir agressé son ex-femme à coups de hache en 2016.

LP / Nadine Bachelot Publié le , mis à jour le

La cour d’assises de Saint-Denis a rendu son verdict, de jeudi 11 octobre. Yasapala Perera est condamné à 25 ans de réclusion criminelle. Cet ancien professeur d’université de 76 ans accusé d’avoir agressé son ex-femme à coups de hache, en pleine rue à Champ-Fleuri, en 2016. Ils étaient séparés depuis trente ans.

Regardez le reportage de Jean-Claude Toihir et Alix Catherine : 

Verdict aux assises
 

25 ans requis

Un peu plus tôt ce matin, l’avocate générale avait requis 25 ans de réclusion criminelle, ainsi qu’une interdiction de séjour dans le département à sa sortie de prison. C’est la deuxième fois que le linguiste, originaire du Sri Lanka, attente à la vie de sa femme dont il est séparé depuis 1986.

Mercredi, les débats ont mis en exergue une personnalité de façade. Yasapala Perera n'a jamais terminé sa thèse. Il est, ce qu'on appelle, "l'Éternel looser", qui n'a jamais rien réussi de concret, malgré son titre ronflant. La frustration de l'accusé vient peut-être de là. Hier, le fils a aussi indiqué que son père représente "un danger pour sa mère".
 

Coups de hache en pleine rue

Le 20 juin 2016, Yasapala Perera a frappé à plusieurs reprises son ex-femme à coups de hache en pleine rue devant son domicile à Champ-Fleuri. Ghislaine Maury, âgée de 75 ans aujourd'hui, a vu la mort de près. Cette ancienne principale de collège rentrait à pied chez elle, à la résidence du Mail, rue Jean Cocteau, lorsque son ex-mari a surgi pour lui asséner des coups de hache.
 
L'homme de 76 ans reproche à sa femme de l'avoir éloigné de leur fils et maintenant de leur petit-fils. Une situation que l'ancien professeur d'Université n'acceptait pas. 

Yasapala Perera envisage de faire appel de son jugement.