Journées nationales de l’archéologie : à la découverte de l’histoire de La Réunion

10ème journées nationales de l'archéologie 150619
© Réunion la 1ère

La 10ème édition des journées nationales de l’archéologie s’achève ce dimanche 16 juin. L’occasion de découvrir des lieux d’ordinaire fermés au public et d’en savoir plus sur les techniques utilisées pour reconstituer notre passé.

Lise Hourdel
Publié le

5 sites ont été ouverts au public à l’occasion de ces 10ème journées nationales de l’archéologie, les 14, 15 et 16 juin. Des visites guidées mais aussi des ateliers, des rencontres, des expositions ou encore des démonstrations sont proposées au public.
 

10ème journées nationales de l'archéologie 150619
© Réunion la 1ère
L’archéologie consiste en l’étude des civilisations passées et leurs relations avec l’environnement naturel. En révélant des vestiges parfois inédits, elle permet ainsi de connaître le passé des êtres humains sur l’île. Depuis 2010, un Service Régional de l’Archéologie a été créé au sein de la Direction des Affaires Culturelles de La Réunion. Depuis, plus de 70 opérations ont été conduites pour mieux connaître encore l’histoire de La Réunion.
 

14,15 et 16 juin 2019

A Saint-Paul, Saint-Denis, Sainte-Rose et au Tampon, universités, organismes de recherche, opérateurs de fouilles, musées ou encore associations se mobilisent pour faire découvrir les trésors du patrimoine aux curieux. L’occasion aussi de visiter des lieux habituellement inaccessibles au grand public.

A Saint-Paul, la Poudrière de Grande Fontaine, construite en 1724 et inscrite au titre des Monuments Historiques depuis 1994, et la Maison Serveaux étaient ouvertes hier, samedi 15 juin.
Reportage de Thierry Chapuis à la Poudrière de Grande Fontaine. Le site a bénéficié d’un second diagnostic réalisé par l’Inrap en novembre 2018 afin de mieux comprendre son histoire et ses évolutions.

A Saint-Denis, les archéologues du chantier de fouilles Inrap au Barachois ont permis de redécouvrir le passé maritime de la ville. Les données qui y seront recueillies devraient permettre de comprendre les bouleversements du quartier entre les 18ème et 19ème siècles. Ce chantier a été ouvert à l’occasion des travaux d’aménagement du Nouveau Pont sur la Rivière Saint-Denis.
 

Une visite guidée des vestiges de l’usine sucrière datant du 19ème siècle de Domaine de la Roseraye à Sainte-Rose, ainsi qu’un parcours découverte, sont également proposés durant ces journées nationales de l’archéologie. Deux expositions, l’une sur "l’archéologie australe" et l’autre sur "Tromelin, l’île aux esclaves oubliés" sont disponibles.

Enfin ce dimanche 16 juin, la Cité du Volcan au Tampon consacre la journée aux nouvelles technologies de l’archéologie. Ateliers, démonstrations et conférences sont ainsi proposés de 9h30 à 17h, gratuitement. Un archéologue et une paléo-environnementaliste feront découvrir l’archéologie des territoires escarpés, les relevés laser, les modèles 3D et les méthodes pour reconstituer les environnements du passé tels que les paléoforêts.