JIOI 2023 : les Maldives sollicitent l'aide des Seychelles

Rencontre Minstre des Affaires étrangères des Maldives et le président des Seychelles JIOI 2023
© Capture d'écran seychellenewsagency.com

Les Maldives accueilleront les Jeux des Iles de l'Océan Indien en 2023. Le ministre des Affaires étrangères, Abdullah Shahid, fait le tour des pays concernés afin d'être aidé pour la mise en place de l'événement. Il est au Seychelles et viendra à La Réunion en conclusion de son voyage.  

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

L'archipel des Maldives doit organiser les JIOI 2023. Le petit pays constitué de 1 199 îles souhaite devenir l'hôte des athlètes des Seychelles, de l'île Maurice, de Madagascar, de Mayotte, des Comores et La Réunion. Depuis 1979, l'événement repose principalement sur La Réunion, Madagascar, Maurice et les Seychelles.

Les Maldives et les Comores avaient pourtant déjà été pressenties, mais avaient été contraints de renoncer, faute de stabilité politique. Quant à Mayotte, elle n'a jamais été pressentie pour accueillir les compétitions. L'île étant au cœur d'un conflit ouvert entre l'archipel des Comores et la France.
 

Un tour des îles des pays participants aux JIOI


Les Maldives, dont le précédent gouvernement ne présentait pas toutes les garanties d'une démocratie, sont désormais ouvertes aux relations avec les îles voisines écrit seychellesnewsagency.com.
 
Lundi, le ministre des Affaires étrangères s'est arrêté aux Seychelles pour demander à Danny Faure, président de l'archipel, son expertise sur la mise en place des structures nécessaires pour accueillir les athlètes et les épreuves sportives. Abdullah Shahid a ensuite prévu de se rendre à Madagascar, aux Comores, à Mayotte, à Maurice et en fin de parcours à La Réunion pour avoir une vision globale des attentes des invités.