JIOI 2019 : complexe sportif de Côte d’Or, un " bijou en or pour Maurice "

JIOI 2019 : piscine olympique du complexe sportif de Côte d'Or
© Lise Hourdel (Réunion la 1ère)

A quelques jours du début de la Cérémonie d’ouverture des 10ème JIOI, le Premier Ministre Mauricien a inauguré hier le complexe sportif de Côte d’Or. Une infrastructure exceptionnelle, qui fait la fierté des autorités.
 

Lise Hourdel
Publié le , mis à jour le

Situé au centre de l’île, l’infrastructure est désormais l’un des joyaux mauriciens. Sorti de terres non sans mal après plus de 18 mois de travaux, le complexe n’est pas totalement fini, mais pourra tout de même accueillir les épreuves de natation et de judo durant ces Jeux des Iles de l’Océan Indien qu’accueille l’île Maurice du 19 au 28 juillet.
 

Une inauguration en grande pompe

Le Premier ministre en personne, Pravind Jugnauth, a inauguré hier, lundi 15 juillet, le tout nouveau complexe sportif de Côte d’Or, situé dans le centre de l’île. Une inauguration en grande pompe, qui s’est faite au pas de course et en présence de nombreux officiels.
 
JIOI 2019 : inauguration du complexe sportif de Côte d'Or
© Lise Hourdel (Réunion la 1ère)
Pour l’occasion, les judokas mauriciens ont tout de même pu proposer une démonstration dans le gymnase multisports devant des gradins bondés, avant celle des nageurs dans la toute nouvelle piscine olympique.
 

« C’est un bijou en or que nous venons de gagner », a fièrement lancé le Premier Ministre lors de son discours inaugural. Il a ainsi salué la qualité et la beauté de cette nouvelle infrastructure. Un exploit rendu possible grâce à la République Populaire de Chine notamment, co-financeur et constructeur du complexe.

Un complexe qui n’est pas encore totalement achevé, mais tout de même prêt à accueillir les compétitions de judo et de natation de ces 10ème JIOI.
 
JIOI 2019 : gymnase du complexe multisport de côte d'Or Maurice 150719
© Lise Hourdel (Réunion la 1ère)

Un complexe sportif de classe internationale


Le complexe est en fait composé de plusieurs structures. Le centre aquatique dispose de 2 piscines : 1 bassin olympique de 50m et un bassin d’échauffement. Cette partie est opérationnelle depuis le 10 juillet dernier, tout comme le gymnase multisport. Ce dernier accueillera les épreuves de judo durant ces 10ème Jeux des Iles de l’Océan Indien.
 

JIOI 2019 : piscine olympique du complexe sportif de Côte d'Or


Un terrain de football aux normes de la FIFA, pouvant accueillir 15 000 spectateurs est également déjà sorti de terre. Et enfin, une piste d’athlétisme synthétique, conforme aux normes internationales et pouvant accueillir 3 500 spectateurs, verra bientôt le jour au sein du complexe.
 

Un chantier colossal

Depuis plusieurs mois, des craintes ont souvent été exprimées quant à la capacité à livrer le complexe à temps.
 

" La construction d’un tel complexe est un projet ambitieux, et le fait que nous soyons tous là aujourd’hui est la preuve que nous nous sommes donné les moyens de ces ambitions et que nous avons réussi envers et contre tout "», a déclaré le président de Mauritius Multisports Infrastructure Ltd, Avinash Gopee.


C’est en 2016 que le projet est décidé. 18 mois de travaux auront ensuite été nécessaires pour que la structure voit le jour. Des délais particulièrement courts. " Tout au long des travaux nous avons été tributaires des facteurs externes, hors de notre contrôle, ceux-ci ont pesé sur l’avancée des travaux, comme le mauvais temps qui nous a considérablement ralenti. "

Ce chantier colossal aura coûté la vie à trois ouvriers. Le Premier Ministre a voulu rendre hommage à ces trois travailleurs et à rendre hommage à tous ceux qui ont travaillé jours et nuit pour que le complexe soit réalisé dans le temps imparti.
 

Un fleuron pour l’avenir

Au-delà des Jeux des Iles, ce complexe doit jouer un rôle déterminant dans le développement du sport à Maurice. Il sera à la fois un lieu de formation pour le sport de haut niveau, ainsi qu’un lieu d’accueil de compétitions nationales et internationales, a assuré Pravind Jugnauth.

Ce complexe doit aussi devenir un tremplin pour l’économie du sport à Maurice. Il deviendra un SportCity, a annoncé le Premier Ministre mauricien, qu’il espère également avoir un impact sur la santé de la population mauricienne.