Un jeune lyonnais mis en examen pour trafic de drogue entre l’Hexagone et La Réunion

Tribunal Saint Pierre
© Réunion la 1ère

Soupçonné d’être au cœur d’un trafic de drogue de synthèse entre l’Hexagone et La Réunion, un jeune lyonnais de 24 ans a été mis en examen ce mardi 11 septembre, au tribunal de Saint-Pierre.

LP / Laurent Pirotte Publié le , mis à jour le

Soupçonné d’être au cœur d’un trafic de drogue entre l’Hexagone et La Réunion, un jeune homme originaire de la banlieue de Lyon, a été mis en examen pour détention de marchandises dangereuses pour la santé publique, transport, possession et acquisition de stupéfiants. Il était en garde à vue au commissariat de Saint-Pierre depuis lundi 10 septembre.
 

Le silence

"Je préfère garder le silence, je n’ai rien à dire", a déclaré le jeune homme devant les enquêteurs, le juge d’instruction et le juge des libertés et des détentions ce mardi 11 septembre. Âgé de 24 ans, le jeune homme refuse de parler.
 

700 cachets d’ecstasy et de MDMA

Il était venu passé des vacances à La Réunion. Placé sous la surveillance des enquêteurs, il a été arrêté à son hôtel samedi dernier. Il aurait expédié à La Réunion des centaines de cachets de drogues de synthèse de MDMA et d’ecstasy depuis la métropole via par colis. Ces derniers jours, les douaniers avaient intercepté un étrange colis en provenance de métropole. A l’intérieur, ils ont découvert près de 700 cachets d’ecstasy et de MDMA. En janvier dernier, un premier colis contenant près 2 000 cachets avait aussi été intercepté.

Deux complices réunionnais le désignent clairement comme l’organisateur de ce trafic. Pour éviter tout risque de fuite ou de concertation avec ses complices, le jeune homme a été écroué ce mardi soir.