Innovation: La Réunion se lance dans les tickets de transport connectés 

Badge Transports connectés
© Groupeer

Comment mieux assurer la sécurité des enfants sur le trajet domicile-école ? La start-up Groupeer en partenariat avec la société de transports collectifs Transdev pensent avoir trouvé une solution. Des badges connectés seront testés pendant l'année scolaire 2018-2019. 

E.A.avec Tiziana Marone Publié le , mis à jour le

La prochaine rentrée scolaire prévue le 17 août prochain devrait être marquée par l'arrivée de badges connectés.

Environ 2 800 marmailles seront équipés quelques semaines plus tard en septembre d’un nouveau titre de transport pour le bus scolaire appelé « Groupeer mini ».

Badges connectés
© Groupeer

Créé par une start-up basée à Paris, le « Groupeer mini » est un badge en plastique connecté à une application. Il permet à chaque élève de valider sa course en montant dans le bus, mais aussi de contrôler que chaque enfant soit bien monté à bord. 

Les parents seront informés par SMS de l'embarquement et du débarquement de leurs enfants.

Les conducteurs de bus sauront aussi s'ils ont oublié ou pas un écolier à bord de leur véhicule.
 
Badges connectés
© Groupeer

Le système utilisé pour le ramassage scolaire a déja été testé par plusieurs communes dans les Hauts-de-France, en Bretagne, ou encore en Normandie. Cette fois-ci, le badge relié en Bluetooth à un smartphone sera expérimenté à La Réunion.

Tiziana Marone s’est rendue dans les locaux de la start-up parisienne à l'origine de ce nouveau dispositif
 

Tickets connectés


Ce ticket de transport connecté a une autonomie de quatre ans.