Les ingénieurs de demain planchent sur le risque requin

CRA jeunes lycée bois d'olives expérimentation 180419
© Réunion la 1ère

Les futurs ingénieurs formés à La Réunion promettent. Les projets innovants foisonnent, à l’image de celui réalisé, en collaboration avec le CRA, par 4 élèves du lycée de Bois d’Olives. Les 4 jeunes ont planché sur des dispositifs de réduction du risque requin.

LH / Michelle Bertil Publié le

Les 7ème olympiades des ingénieurs ont réuni 280 élèves de terminale scientifique et technologique hier, jeudi 18 avril, à Stella Matutina. Pas moins de 48 projets innovants ont été présentés pour l’occasion. Des projets allant de la machine à peser des endives, au nettoyeur de panneaux photovoltaïques, en passant par le drone planteur.

Ce dernier était l’un des deux projets présentés par les élèves du lycée de Bois d’Olives. L’autre a permis à 4 d’entre eux de se faire remarquer. Ils ont participé à une étude sur l’efficacité des EPI, ces boitiers et bracelets qui repoussent les requins en mer. Un travail effectué avec le CRA, le Centre de Ressources et d’Appui sur le risque requin.

Le reportage de Michelle Bertil et Daniel Fontaine.

 

Une expérience inédite

A l’origine : leurs professeurs. Ils les ont en effet encouragés à répondre à l’appel à projets du CRA. Les 4 élèves ont donc travaillé sur ces objets qui émettent un champ électrique qui perturbe les squales.    
 
CRA jeunes lycée bois d'olives expérimentation 180419
© Réunion la 1ère
Durant plusieurs semaines, alors qu’ils préparaient leur baccalauréat, les jeunes ont réalisé des tests d’abord dans une gouttière puis dans un bassin. Un travail en collaboration avec le CRA qui a abouti à des résultats qui seront très utiles à La Réunion. Ils ont d’ailleurs fait l’objet d’une publication.
 
CRA jeunes lycée bois d'olives expérimentation 180419
© Réunion la 1ère
Une expérience concrète particulièrement enrichissante pour ces élèves qui se destinent au métier d’ingénieur. Grâce à leur projet innovant, les 4 élèves ont eu de bonnes notes à leur baccalauréat.