Inde : un conseil de village condamne deux jeunes filles à être violées

Inde : manifestation femmes / Viol
Des femmes manifestent après le viol d'une passagère par un conducteur de taxi à New Dehli (Inde), le 8 décembre 2014. (ANINDITO MUKHERJEE / REUTERS)

Les deux jeunes filles, qui se sont enfuies de leur village pour échapper à la sentence, demandent la protection des autorités indiennes.

Réunion 1ère avec Francetv info Publié le , mis à jour le

Le conseil du village veut déshonorer leur famille. Menakhsi Kumari, 23 ans, et sa petite soeur de 15 ans ont été condamnées le 31 juillet à être violées et exhibées nues dans leur village, au nord de l'Inde, rapporte Amnesty International. Les deux jeunes filles se sont enfuies et ont demandé protection à la cour suprême d'Inde, le 20 août dernier, selon le magazine Time (en anglais).
 
Une pétition en ligne récolte 85 000 signatures
 
Cette sentence a été prononcée après le départ de leur grand frère, Ravi, qui s'est enfui avec une jeune femme mariée appartenant à une caste supérieure, selon Slate. Ravi Kumari est issu de la plus basse caste indienne, celle des Intouchables. Sa compagne fait en revanche partie des Jasts, largement représentés au sein du conseil du village qui a décidé de punir la famille et de piller leur maison.
 
Amnesty International a lancé une pétition demandant aux autorités indiennes d'accorder leur protection aux deux jeunes filles. L'ONG qualifie la sentence qui pèse contre elles de "punition abominable et injuste". La pétition en ligne avait recueilli plus de 85 000 signatures, samedi.

L'actu en vidéo

02.09.19 Sainte Marie : les pécheurs en colère après l'ensablement du port

Sainte Marie : les pécheurs en colère après l'ensablement du port