Immobilier : quels tarifs pratiqués à la Réunion ?

Baisse taux d'intérêt prêt immobilier
© REUNION 1ERE/Mustapha Bourrane

Prix des appartements anciens et neufs, prix des maisons ou encore des terrains à bâtir, la chambre des notaires de la Réunion publie son 1er baromètre.

Lise Hourdel
Publié le , mis à jour le

Plus de 2 600 transactions, sur l’année 2015, ont été passées au crible. Les prix d’acquisition des appartements neufs ou anciens, des maisons ou encore des terrains à bâtir ont été étudiés et comparés.
 
Des disparités selon les régions
 
En matière d’acquisition d’appartements anciens, la micro-région Est est la moins chère avec un prix médian de 1 350 euros le m² contre 2 080 euros le m² sur l’ensemble du territoire. Saint-Denis et Saint-Pierre restent proches du prix médian régional, avec respectivement 1 950 et 1 940 euros le m². Des prix en baisse de 2,6% pour le chef-lieu, mais en hausse de 9,5% pour la commune sudiste. Enfin, c’est dans le secteur Ouest Nord-Ouest que les prix sont les plus élevés. Le prix médian d’acquisition d’un appartement ancien, nettement supérieur à la tendance régionale, est de 3 100 euros le m². A Saint-Paul, il atteint 3 430 euros le m².
 
Pour les appartements neufs, la tendance est la même. Le secteur Tampon / Saint-Pierre reste une exception avec un prix médian de 3 410 euros le m² contre 4 040 euros au niveau régional. Saint-Paul reste la commune la plus chère avec un m² à 4 360 euros.
 
L’ouest toujours cher
 
Côté maison, le neuf affiche un prix médian de 265 000 euros pour une surface de 90 m² et un terrain de 330 m². En revanche, trop peu de transaction ont été prises en compte pour permettre une analyse, explique la chambre des notaires.
 
Pour les maisons anciennes, la surface habitable moyenne est de 100 m² pour un terrain de 520 m², et pour un prix médian de 200 000 euros. Dans le secteur Ouest Nord Ouest, le prix médian est largement supérieur au niveau régional. Il est de 274 500 euros. Saint-Benoit, Saint-Joseph et Le Tampon figurent parmi les communes les moins chères, avec un prix compris entre 120 000 et 150 000 euros.
 
Les petits terrains privilégiés
 
Enfin, le prix médian des terrains à bâtir s’élève à 94 900 euros, soit 200 euros le m², pour des parcelles à la surface moyenne de 490 m². Sur 500 ventes, 73% ont une surface inférieure à 600 m², et 20% se situent entre 600 et 900 m².
 
Le prix médian du m² varie d’une commune à l’autre et au sein même d’une commune. Ainsi à Sainte-Marie, il peut passer de 200 à 390 euros, selon la surface de la parcelle.
Un m² particulièrement cher pour Saint-Denis, Saint-Leu et Saint-Paul, notamment pour les terrains de moins de 600 m², s’élevant à plus de 300 euros. Au tampon, l’écart est en revanche quasi-nul entre les petites et les moyennes surfaces.
 
Les prix des actes modifiés au 1er mai
 
Dimanche entreront en vigueur les nouveaux tarifs pratiqués par les notaires :

  • Baisse de 1,4% pour la rédaction des actes et les formalités qui s’y attachent.
  • Plafonnement des actes à 10% de la valeur du bien, pour ceux inférieurs à 9 000 euros.
  • Possibilité de remise de 10% pour les actes dont le prix d’acquisition est supérieur à 150 000 euros.
  • Liberté de tarif concernant la négociation immobilière, qui devient ainsi négociable.
 Tous les détails du baromètre des prix de l’immobilier, ainsi que les nouveaux tarifs notariaux sont accessibles sur le site internet de la chambre des notaires de la Réunion, www.chambre-reunion.notaires.fr.