La grippe commence à sévir à La Réunion

Grippe

Les salles d’attente des cabinets médicaux sont remplies de patients atteints du virus de la grippe à La Réunion. L’Agence Régionale de Santé prévient pourtant que le pic de l’épidémie n’est pas encore atteint.

Delphine Poudroux / LP Publié le , mis à jour le

Le nez qui coule, une grosse toux, de la fatigue : dans les cabinets médicaux, le défilé des patients atteints de la grippe a commencé. Le virus gagne du terrain depuis plusieurs semaines.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

 

Le pic en septembre

Du côté de l’Agence Régionale de Santé, ces cas de grippes n’ont rien de surprenant. Comme chaque, le virus s’installe doucement fin août, jusqu’à atteindre un pic épidémique mi-septembre. "Nous avons un début d’activité au niveau des médecins généralistes, quelques personnes hospitalisées, et on aura possiblement un pic épidémique dans les semaines qui viennent, remarque Olivier Reilhes, directeur de la vielle et de la sécurité sanitaire à l’ARS. Parallèlement, on fait des analyses au niveau du laboratoire de l’hôpital qui confirme l’arrivée du virus".
 

La vaccination

L’an dernier, deux personnes sont décédées des suites de la grippe. Quarante personnes avaient été accueillies en réanimation et une centaine hospitalisée. Le meilleur moyen de se prémunir de la grippe est de se faire vacciner.