La Fournaise joue les prolongations

La Fournaise 8 octobre 2018
© IPGP-OVPF

La fin de l'éruption débutée le 15 septembre 2018 est envisagée chaque jour, depuis maintenant une semaine. Tous les signes annonciateurs sont réunis, pourtant la lave s'écoule encore. Doucement certes, mais toujours...
 

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Le diagramme du trémor matérialise de manière spectaculaire les derniers soubresauts de l'éruption qui a débuté il y a trois semaines. Aucun doute pour les volcanologues de la Plaine-des-Cafres l'événement qui a débuté le 15 septembre 2018 touche à sa fin, mais pour l'instant, il se maintient.
Cependant, la brusque pression enregistrée sous l'effet des gaz pistons est le signe pour les spécialistes que : " la quantité de gaz disponible s’épuise", ce qui est synonyme, "d’une décroissance d’activité en surface."

Trémor du 15 sept au 8 oct 2018
© IPGP-OVPF
Les scientifiques de l'observatoire écrivent note également dans leur dernier bulletin : "Une inflation de l’édifice," signe, "d'une pression à l'aplomb du volcan. Cette inflation s’accompagne désormais d’une augmentation des concentrations de CO2 dans le sol dans le secteur du Gîte du volcan."
Ces données n'ont, pour l'instant, aucune influence sur l'éruption actuelle dont le débit reste faible, à peine perceptible. 
La fin de l'éruption annoncée est probable, reste à savoir quand... Pour l'instant, la Fournaise joue les prolongations derrière les nuages.