Fibromyalgie : la maladie du "mal partout"

26ème journée mondiale de la fibromyalgie 120519
© Réunion la 1ère

A l’occasion de la 26ème journée mondiale de la Fibromyalgie, des malades Réunionnais et leurs proches se sont donné rendez-vous au Jardin de l’Etat à Saint-Denis. Pique-nique partage, ateliers, l’idée est avant tout d’informer sur cette maladie douloureuse et invisible.

Lise Hourdel
Publié le , mis à jour le

Des douleurs dans tout le corps et tout le temps, une fatigue inexpliquée ou encore des troubles du sommeil. La fibromyalgie est la maladie du "mal partout", "mal tout le temps". Controversée en France, elle a pourtant été reconnue par l'OMS dès 1992. 

La fibromyalgie toucherait de 2 à 5% de la population, dont 80% de femmes. A La Réunion, on estime cependant que 160 000 personnes en sont atteintes. Toutes les tranches d’âge sont concernées.
 

Reconnue depuis 1992

Pourtant, cette maladie est encore méconnue du grand public. C’est donc pour sensibiliser le plus grand nombre que se tient chaque année la journée mondiale de la fibromyalgie. A La Réunion, de nombreux malades et proches se sont réunis ce dimanche 12 mai pour la 26ème édition.

Dans le Jardin de l’Etat à Saint-Denis, des stands ont été installés à l’initiative de l’association Fibromyalgie Réunion Océan Indien. Des ateliers de sophrologie ou encore d’art thérapie ont ainsi été proposés, accompagnés d’un pique-nique partage pour échanger sur la maladie.  

Sabine Solesse, la secrétaire de l’association Fibromyalgie Océan Indien.
 

Mieux connaître la fibromyalgie

Douleur dans les muscles, les ligaments, les tendons. Les symptômes sont variés selon les malades. Les causes sont encore mal connues et de nombreuses recherches sont cours pour parvenir à mieux définit les origines de la fibromyalgie.

D’une manière générale, on évoque principalement un dysfonctionnement du système nerveux autonome et de la neurotransmission, ainsi que d’un dysfonctionnement du contrôle des douleurs. Le système de gestion du stress est également concerné.
 

Maladie invisible

Les maladies de la douleur, comme la fibromyalgie, sont invisibles. Pour la secrétaire de l’association, Sabine Solesse, cela peut générer différents problèmes parmi lesquels celui de l’insertion social. Les malades peuvent alors se sentier isolés socialement, professionnellement ou encore familial.

Les douleurs sont en effet difficiles à expliquer, d’où le besoin des malades d’être reconnu comme fibromyalgiques pour avoir le droit d’être dans un emploi, avec peut-être des aménagements adaptés à la maladie.