Feu vert pour la carrière de Bois Blanc à Saint-Leu

20161116 Bois Blanc
© Réunion1ère

La carrière de Bois Blanc doit fournir les roches massives pour la nouvelle route du Littoral. Le commissaire enquêteur a donné son feu vert après la fin l’enquête publique. Pour Thierry Robert, opposé à l'ouverture de cette carrière sur sa commune, la SCPR n'a pas encore gagné.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Le public a donné son avis sur cette carrière à ciel ouvert sur la commune de Saint-Leu,  plus de 1000 observations ont été apportées au registre, mais le commissaire enquêteur a été convaincu par les mesures annoncées, dans son deuxième projet, par l’exploitant de la future carrière.
Il s’agissait  pour la SCPR de répondre aux inquiétudes exprimées par les opposants à l’ouverture de ce chantier, réunis dans le collectif Touch Pas Nout Roche.
 
Le commissaire enquêteur fait deux réserves, en demandant des études plus poussées sur la qualité des roches, et sur la protection de la nappe phréatique.
 
La décision du préfet est attendue dans les prochaines semaines
 
En images avec Jacques Payet et Aurélie Constant.


Pour Thierry Robert, député maire de Saint-Leu, le commissaire enquêteur en mentionnant deux réserves, n’a pas émis un  avis favorable.
Le préfet ne pourra pas décider d’ouvrir la carrière de Bois Blanc.

C'est ce qu'il a déclaré dans le JT de 19h à Valérie Filain.