Fête de l'indépendance à Madagascar : seize morts et vingt-deux blessés

Bousculade à l'entrée du stade d'Antananarivo
© Capture d'écran lexpress.mg

Seize morts, vingt-deux blessés graves et au moins quatre-vingt personnes, ce mercredi 26 juin 2019, admises aux urgences après une bousculade lors de la fête de l'indépendance de Madagascar. Ce drame est dû à l'arrivée massive de spectateurs qui voulaient assister au concert de Rossy.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

La fête de l'indépendance qui se déroulait, ce jeudi 26 juin 2019, au stade Mahamasina d'Antananarivo est endeuillée. Une immense bousculade a eu lieu en fin d'après-midi quand la foule massée à l'extérieur de l'enceinte sportive a voulu entrer. Le bilan est tragique. L'express de Madagascar, dans son édition numérique, fait état de 16 morts, 22 blessés graves et de 82 personnes admises aux urgences. 
Un journaliste du quotidien malgache a assisté au drame. Il rend hommage aux forces de l'ordre : " Des policiers ont bravé la mort pour tenter de dégager quelques victimes. Alors qu'ils étaient écrasés, ils sont parvenus à sauver huit personnes ".
 

Malgré les tragédies passées, le stade n'a pas été rénové


Le ministre de la Santé, le professeur Julio Rakotonirina, s'est rendu à l'hôpital d'Ampefiloha où il a assuré les familles des victimes du soutien financier de l'Etat.
Ce triste fait-divers nous rappelle la tragédie qui avait eu lieu le 9 septembre 2018 lors du match entre l'équipe de football de la Grande île et le Sénégal. Cet après-midi-là, la bousculade avait fait deux morts et des dizaines de blessés. La suspension par la Confédération Africaine de Football de ce stade, suite à la tragédie, n'a pas fait avancer le dossier. Aucun des travaux de sécurisation des lieux n'a été effectué.