EPSMR : la sécurité des patients doit être améliorée

EPSMR
© REUNION 1ERE

Le 3 janvier 2018, le corps sans vie d'un patient, disparu depuis 5 jours, était retrouvé dans l'enceinte de l'EPSMR. L'enquête diligentée par l'ARS-OI, sur ce dramatique incident, a mis en évidence plusieurs manquements. Des améliorations doivent être apportées très rapidement.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Le 5 janvier 2017, la fille du patient retrouvé mort dans l'enceinte de l'EPSMR (Établissement Public de Santé Mentale de La Réunion) demandait des éclaircissements sur les circonstances de la disparition de son père. L'Agence Régionale de Santé a pris en compte sa requête. Une enquête révèle plusieurs dysfonctionnements et 5 mesures à mettre en œuvre dans les plus brefs délais afin d'éviter qu'un nouveau drame de cette nature puisse arriver :

  • Absence de visite médicale au retour anticipé d’une sortie en famille du patient, la veille de sa disparition, malgré le constat de la dégradation de son état de santé
  • Prise en charge en section destinée aux patients en soins psychiatriques libres, sans surveillance renforcée, malgré l’hospitalisation sous contrainte
  • Défaut d’organisation des recherches sur site qui n’ont pu aboutir
  • Défaut d’entretien et de sécurisation de certains espaces extérieurs
Après le constat, les mesures

L’ARS Océan Indien a notifié ces analyses et des propositions de mesures correctives à l’EPSMR, notamment :

  • Un examen médical systématique en cas de ré-hospitalisation anticipée suite à une sortie de courte durée 
  • Une réorganisation des services permettant une meilleure distinction entre les patients en hospitalisation libre, qui disposent de la liberté d’aller et venir, et les patients en hospitalisation sous contrainte, pour lesquels une surveillance doit être assurée 
  • La révision des procédures de recherche en cas de fugue ou de disparition d’un patient 
  • L’installation de clôture dans l’enceinte de l’établissement sécurisant l’accès aux zones logistiques 
  • Une amélioration du dispositif de surveillance du site, et notamment des entrées et des sorties