Culture La Kour avec Di Panda

Culture La Kour avec Di Panda

L’original Di Panda est un adepte de musiques en tout genre. En 2002, naturellement il décide de s’orienter vers la scène en tant que chanteur.

Mercedes Chillon
Publié le , mis à jour le

En 2002, la musique devient pour Di Panda son vecteur de communication. A cette époque le Reggae-Dancehall est en effervescence avec les Sound-System organisés par le Kréol Staya et Vilaz du Chaudron, c’est là qu’il se fera connaître.Une reconnaissance qui lui vaudra d’enregistrer en 2007 le titre « Ils veulent » sur la compil 974 SO-K ainsi qu’un duo avec le groupe B-Girls pour Coca Cola.

Di Panda
Une période riche en collaborations qui donnera lieu à la création du groupe l’EKIP 2 CHOK (E2C) avec qui il fera de nombreuses scènes, radios et télés sur l’île.
Au grès des rencontres artistiques, l’original fera la connaissance de « DJ SEBB » se consacrant à réaliser quelques titres dont « Wyne fi di Panda » et « San ou » ainsi que le clip associé.
Le pseudo l’original laisse désormais place à celui de Di Panda. En 2014, il est accompagné de DJ Onemat et propose un nouveau concept avec des textes et une harmonie musicale donnant naissance à « Polyvalence » un EP de 8 titres de Hip-Hop fusion aux couleurs reggae. C’est une nouvelle aventure qui s’ouvre à lui.

Le titre qui l'a fait connaitre du public : B-Girls - Pchi Gloo Haa (Feat. Loriginal) 2011

Talent Lakour : Gexena et Vincent

Rendez-vous sur une structure métallique à Pierrefond avec Gexena et Vincent qui pratiquent la Slack Line à La Réunion depuis un peu plus 2 ans.
Slack Line : Gexena et Vincent
Pour pratiquer ce sport, il suffit d’avoir 2 points d’encrages entre lesquels on va tendre une sangle. Le but : marcher en équilibre sur cette sangle. La technique pour y arriver selon Gexena : gainer son corps, bien respirer, se concentrer…
Nombreux sont les spots à La Réunion où l’on peut pratiquer que ce soit en milieu naturel ou urbain. Frissons, sensations, détente, convivialité, voilà comment les pratiquants décrivent l’esprit de la Slack line. Les Slackers de l’île ont d’ailleurs monté une association « Slack’R » et vous invitent à les retrouver sur les plages de l’ouest pour partager leur passion.

Plein les yeux : Bruno alias « KES »
KES

Son blase « KES », il le doit à la base à un cousin qui l’a initié au graff et au lettrage en métropole. Bruno alias KES de retour au pays, a choisi ce mode d’expression artistique car il aime l’idée de pouvoir poser des dessins et des lettrages sur les murs en s’amusant sans pour autant avoir à les commenter.
Le graff lui est tombé dessus par hasard et grâce à un travail quotidien, il arrive depuis 3,4 ans à vivre de son art.


Le clip de la semaine : Alex Sorres " Priyèr si Priyèr "