Black Box Sessions

Les vendredis à 19h45

Black Box Sessions

Vendredi 13 décembre : KANASEL

Kanasel

Si peu de Réunionnais connaissent la devise de leur île, le Bénédictin Kanasel en a fait son fil rouge.

Réunion la 1ère Publié le , mis à jour le

Là où il va, il chante. Là où on chante, il va. Des rues, des bars, des scènes de festivals, le chanteur auteur compositeur vient de partout et veut y retourner.

Sa voix sied au rock, à la soul ou au folk de ses idoles. Il s’autorise donc toutes les outrances : sa musique est celle d’une culture de playlists dans lesquelles Ben Harper croise les Black Keys et Alain Peters sans le moindre tabou.

Kanasel a grandi avec 10 000 albums au creux de sa poche et les a tous mis dans le sien, intitulé Florebo. Une musique sans interdits, pour une carrière sans frontières. Partout, il veut chanter le Créole de son île, le Français de son pays, et l’Anglais de ses terres promises. Floraison imminente. Il essaie d’imposer une «pop créopolitaine et agricole» en hommage aux racines de sa famille qui travaille dans la canne à sucre depuis trois générations. L’origine de son nom d’artiste vient de là : Canne à sel. Il sortira un album nommé “Florebo” composé de dix chansons dansantes, graves et conquérantes qui retracent une série d’émotions ressenties loin de La Réunion.

 
Kanasel 2
Kanasel6
© Ronan Lechat
Kanasel5