Black Box Sessions

Les vendredis à 19h45

Black Box Sessions

Vendredi 10 janvier : MAYA KAMATY

Maya Kamaty

Maya Kamaty est née à La Réunion et elle a grandi entre les accords de son père, le leader du groupe Ziskakan et les contes créoles de sa mère.

Réunion la 1ère Publié le , mis à jour le


Elle a fait ses gammes au milieu des musiciens et des poètes, bercée par la belle langue créole et les rythmes du Maloya, musique traditionnelle de La
Réunion.

Aujourd’hui Maya sait qu’elle veut revendiquer ses racines au travers de sa musique, “Pandiyé” dont le premier single éponyme est sorti le 26 octobre
pour un véritable voyage entre tradition et modernité. De puissantes basses (empruntant aussi bien à l’électro-folk de l’islandais Asgeir, au hip-hop de Kendrick Lamar, à la pop de Björk ou au dubstep), viennent soutenir les traditionnels kayamb et roulèr du maloya, en même temps qu’elles donnent à entendre d’autres instruments de la culture réunionnaise : la takamba (plus connu sous le nom de n’goni), mais également les tambours, d’habitude réservés aux cérémonies malbars, des descendants de tamouls, dont Maya incarne la 5ème génération.

Avec la complicité des artistes Moana Apo et Stéphane Lépinay, ses «dalons» (amis) musiciens de longue date, ainsi que du producteur Victor-Attila Vagh (Flavia Coelho), Maya et sa clique ont trouvé le juste équilibre entre l’organique et l’électronique.
Leur maloya réinventé n’appartient plus seulement à La Réunion, mais au monde.
 
Kamaty 1
Maya Kamaty 3
© Ronan Lechat
Maya Kamaty 4