Francosphère

Le dimanche à 20h10

Francosphère

Alaa Eddine Aljem : le saint, la dune et le truand

Le miracle du saint inconnu

Sur les écrans le 1er janvier, un film qui allie burlesque et far-west au Maghreb. Une belle parabole sur les religions aussi. Ce "Miracle du saint inconnu" a été remarqué au dernier Festival de Cannes : l'occasion d'une rencontre avec son réalisateur sur la Croisette. 

Jean-Marie Chazeau
Publié le , mis à jour le

Il y a un côté western au Sahara et burlesque américain dans la comédie du jeune réalisateur marocain qui a fait ses classes en Belgique. En 2 mots, un cambrioleur poursuivi par la police se débarrasse de son butin en l'enfouissant au sommet d'une dune dans une tombe de sable qu'il constitue pour l'occasion. Quand il sort de prison, des années pus tard, quelle n'est pas sa surprise de constater qu'un mausolée s'est dressé sur sa plaque de fortune! On le voit, il s'agit d'un film plutôt réjouissant avec la religion en toile de fond.
C'est justement les invocations religieuses qui inspirent le "Speak French" de Jean-Marie Chazeau et sa ronde des jurons.
 


Invité: le réalisateur marocain Alaa Eddine Aljem pour son premier film "Le miracle du saint inconnu" sélectionné à Cannes par la 58e Semaine de la critique.
Avec la participation de Corinne Alexia, Anne Bonneau & Jean-Marie Chazeau
Emission enregistrée au 72e Festival de Cannes dans les studios de Radio-France par Raymond Albouy.