Elections sénatoriales : un sénateur n’a pas beaucoup d’efficacité selon Albert Ramassamy

20170923 Albert Ramassamy
© Réunion1ère

Au moment où La Réunion renouvelle les mandats de quatre sénateurs, Albert Ramassamy s’interroge sur le poids réel du palais du Luxembourg.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Albert Ramassamy sait de quoi il parle. Il a été sénateur de La Réunion de 1983 à 1992 ; élu sous l‘étiquette socialiste alors qu’il défendait la départementalisation.

Au Sénat « On n’a pas beaucoup d‘efficacité, on vous écoute, et puis l’appareil politique se met en marche au sein des partis et la voix de l’Outre-mer pèse pour l’Outre-mer, mais pèse peu… si vous ne pouvez pas prendre des initiatives qui entraînent des dépenses sur le budget de l’Etat, qu’est-ce que vous pouvez faire ? »

En images avec Soufati Tombou-Dany et Daniel Fontaine.

L'ancien sénateur Albert Ramassamy témoigne