Education sexuelle : rien de nouveau !

Anna Maria
© Philippe Dornier | Ana Maria Ebro

Alors que des parents s’inquiètent de la sexualité enseignée cette année, le rectorat de La Réunion rassure. Aucun changement majeur n’est à l’ordre du jour.

Philippe Dornier Publié le , mis à jour le

« Depuis la circulaire de mise en œuvre de l’éducation à la sexualité qui date de 2003, il n’y a pas eu de nouveau texte. » Invitée de la matinale sur Réunion La 1ère radio, Ana Maria Ebro contredit les parents qui ont manifesté vendredi dernier devant la préfecture. L’infirmière, conseillère technique auprès du recteur, précise qu’au moins 3 séances d’éducation sexuelle sont prévues par an : « les thèmes sont abordés en fonction de l’âge et de la maturité de l’enfant. »
 

Ana Maria Ebro, invitée de la matinale


 
Mobilisés sur les réseaux sociaux, des parents critiquent la loi Schiappa contre les violences sexuelles et sexistes. Elle instaurerait dès l’école un apprentissage de la masturbation, ce que dément l’infirmière référente de l’Académie.
 
Concernant le site www.onsexprime.fr, qui détaille les différentes pratiques sexuelles, et les positions associées, Ana Maria Ebro répond qu’il s’adresse aux adolescents, et non aux élèves de primaire.