EDF propose aux ménages en situation de précarité une prime de 1200 € pour l’installation d’un chauffe-eau solaire

Gilbert Hoair
Publié le

Après avoir passé sa prime Agir Plus à 600 € sur les chauffe-eau solaires en octobre dernier, EDF porte cette prime à 1200 €* pour les foyers à revenus modestes.
Grâce à ce coup de pouce supplémentaire, le chauffe-eau solaire devient désormais accessible à tous.
 Il va permettre à un maximum de Réunionnais d’économiser jusqu’à 40% de leur facture d’électricité.
 
Lever l’obstacle du coût de l’installation
Toujours engagée pour réduire la précarité énergétique et promouvoir les économies d’énergies, EDF renforce sa prime Agir Plus sur les chauffe-eau solaires pour les ménages aux revenus modestes. Un coup de pouce destiné à lever l’obstacle du coût de l’installation, pour leur permettre d’accéder à ce type d’équipement et ainsi réaliser des économies sur leurs factures.
 
Une prime de 1.200€*
Une prime de 600 € est déjà accordée par EDF à tout particulier qui installe un chauffe-eau solaire d’une capacité de 300 L et plus (300 € pour une capacité inférieure).
Pour un ménage en situation de précarité, EDF porte à 1200 €* la prime Agir Plus pour un chauffe-eau solaire d’une capacité de 300 L et plus (900 € pour une capacité inférieure). Les critères de précarité pris comme référence sont les critères de revenus de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH).
 
Avec cette prime à 1200 €*, EDF propose ainsi de financer environ la moitié du chauffe-eau solaire**. Pour bénéficier de cette prime, il suffit au ménage de s’adresser à un installateur de chauffe-eau solaire partenaire Agir Plus d’EDF. La prime sera déduite directement du devis du partenaire. La liste des partenaires Agir Plus d’EDF est disponible sur le site internet reunion.edf.com.
 
Agir Plus pour la transition énergétique
A ce jour, plus de 145.000 maisons individuelles sont équipées d’un chauffe-eau solaire. Près de 70% des propriétaires qui occupent leur logement en disposent. Ce taux d’équipement record représente une économie d’électricité de 212 GWh, soit l’équivalent de la consommation d’une commune de 51.500 habitants comme Saint-Louis.
Pour contribuer à faire progresser l’île sur le chemin de la transition énergétique, EDF espère convaincre les 30% restants des propriétaires non équipés, dont une grande partie est en situation de précarité.