Un drone confisqué pour avoir survolé la réserve et la plage

20140502 Drone
© Reunion1ere

Le 15 juillet 2017, un Saint-Paulois survolait la réserve et s'amusait à frôler les personnes présentes sur la plage de Trou-d'Eau. Jugé, mardi, en correctionnelle, l'homme de 28 ans a été condamné à une amende de 1000 euros avec sursis et la confiscation de son drone. 

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Pour la première fois, la justice réunionnaise a étudié une plainte concernant l'utilisateur d'un drone. Il y a un peu plus d'un an, plage de Trou-d'Eau à la Saline-les-Bains, le samedi 15 juillet 2017 des amies se sont données rendez-vous pour s'essayer au paddle. L'une d'elles enterre sa vie de jeune fille et l'occasion de lui proposer de tester, pour la première fois, cette activité. 
Le pilote du drone qui s'amuse à survoler le lagon et la plage depuis quelques minutes, déjà, dirige son engin vers le groupe de jeune femme et passe juste au-dessus de leurs têtes. 

Le drone est confisqué

Le responsable de l'activité nautique va, d'ailleurs, tenter de taper sur l'engin à l'aide d'une pagaie, sans succès. Le propriétaire du drone qui est tout content de ses images, les partage sur Facebook. Les gendarmes découvrent les scènes et l'invitent à s'expliquer. 
Mardi, il répondait de conduite d'un aéronef non-conforme aux règles de sécurité, atteinte à l'intimité de la vie privée et survol d'une réserve naturelle.
Il est en effet de survoler le lagon. Pour l'ensemble de son œuvre, le pilote est condamné à des peines avec sursis, mais son drone est définitivement confisqué.