Drame en mer: le "Saint-André" perd un marin entre La Réunion et les îles Crozet

"Saint-André", navire "pêche et Avenir"
© Le Marin

Les accidents s'accumulent pour le "Saint-André". Un de ses marins tombé à l'eau est mort d'une crise cardiaque. 

E.A. Publié le , mis à jour le

Que s'est-il passé à bord du "Saint-André", le bateau de la société "Pêche Avenir"? Il y a 2 jours, l'un de ses marins placé à l'avant du navire est tombé à l'eau. L'homme d'origine indonésienne a été repêché mais a succombé quelques minutes plus tard à un arrêt cardiaque. Il avait 30 ans. Un deuxième marin ainsi qu'un lieutenant du bord ont été également blessés par un paquet de mer.

Cet accident s'est produit alors que le navire spécialisé dans la pêche à la légine se dirigeait vers l'Archipel de Crozet.

Le "Saint-André" doit accoster à la Pointe-des-Galets ce vendredi. Il devrait être escorté sur le chemin du retour par le patrouilleur polaire de la Marine Nationale "l'Astrolabe".

Il y a quelques semaines, ce palangrier avait déja fait parler de lui. Le 2 juillet dernier, un de ses marins gravement blessé à la main avait été évacué en urgence vers le CHU de Bellepierre. L'homme risquait une septicémie. Son évacuation s'était faite par hélicoptère.

Un autre blessé léger victime de vives douleurs abdominales avait été également pris en charge à l’arrivée du navire au Port par son armateur.

L'alerte avait été donnée à plus de 2 600 kilomètres de La Réunion au large de la zone de Kerguelen.

"Le Saint-André" est un palangrier de 56 mètres acheté 12 millions d'euros en 2013 par la société Saint-Andréenne "Pêche Avenir" de Laurent Virapoullé.