Des maires de La Réunion se rendent à Paris pour rencontrer Emmanuel Macron

Macron
© EMMANUEL DUNAND / AFP

Pour le moment douze maires de La Réunion, sur les 24 que compte l’île, se rendent à Paris pour participer au grand débat national. Tous sont conviés à une réunion avec Emmanuel Macron ce vendredi à 15h (heure de Paris) à l’Elysée, mais certains n'ont pas encore donné leur réponse.

Nathalie Rougeau / LP Publié le , mis à jour le

Pour l’heure douze maires, sur les 24 que compte l’île, iront à Paris participer au grand débat national qui aura lieu vendredi à 15 h (heure de Paris) à l’Elysée. Les parlementaires, députés et sénateurs, pourront eux aussi participer à cet échange avec le chef de l’Etat Emmanuel Macron. Un échange unique dans l’histoire de la République.
 

Qui sera présent ?

Parmi les maires partants à l'heure actuelle : Stéphane Fouassin, Olivier Hoarau, Daniel Pausé, Maurice Gironcel, André Thien Ah Koon, Bachil Valy, ou encore Jean-Paul Virapoullé. Deux autres maires ont récemment annoncé qu’ils s’y rendraient : Michel Fontaine à Saint-Pierre et Michel Vergoz à Sainte-Rose. Cette liste ne cesse d’évoluer.

Deux d’entre eux se sont récemment désistés : Daniel Gonthier, maire de Bras Panon, et Jean-Claude Lacouture de l’Etang Salé. De leurs côtés, Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, Jean-Claude Fruteau, maire de Saint-Benoît, René Mondon, maire des Avirons, Serge Hoareau, maire de Petite Ile, Patrick Lebreton, maire de Saint-Joseph, Patrick Malet, maire de Saint-Louis, et Vanessa Miranville, maire de La Possession, préviennent qu’ils n’assisteront pas au rendez-vous.

Du côté des parlementaires, le députée Nadia Ramassamy annonce qu'elle participera à cette rencontre. 

Regardez le reportage de Nathalie Rougeau et Florence Bouchou : 
 

Une pré-réunion

Pour les élus, la liste définitive ne sera arrêtée que vendredi, jour du débat national. Les élus de la Réunion ont prévu de se retrouver le matin avant la grande réunion. Le grand oral réunira au total les 200 maires ultramarins invités par Emmanuel Macron, même si les déplacements resteront à la charge financière des communes.

Les maires vont devoir faire remonter le résultat de leurs échanges avec les administrés, mais aussi les revendications fortes portées par les Gilets Jaunes, comme l’alignement des prix sur ceux de la métropole. Stéphane Fouassin, le maire de Salazie, proposera un projet de loi en ce sens.
 

Quel message porter ?

Outre les thèmes généraux qui seront abordés comme la fiscalité, la réforme de l’état ou encore la démocratie, les maires de la Réunion porteront des problématiques spécifiques au département. Ils se sont d’ailleurs réparti les thèmes.

Maurice Gironcel est chargé de l’introduction et du rappel historique de la réunion. Olivier Hoarau évoquera l’expérimentation à la Réunion du dispositif territoire zéro chômage. Jean-Paul Virapoullé parlera continuité territoriale pour réduire les inégalités liées à l’éloignement de la Réunion. Enfin Daniel Pausé exposera la nécessité de faciliter l’obtention des permis de construire en zone agricole pour un meilleur développement de la filière.

Des thèmes divers et variés qui permettront à terme d’élaborer un nouveau contrat social pour une société plus juste et plus égalitaire, comme le souhaite la population portée par un vent de révolution.