Distribution de plis électoraux : grève à la Poste

Grève poste plis électoraux
© Réunion La 1ère

Alors que les plis électoraux doivent arriver dans les boites aux lettres avant dimanche, La Poste est confrontée à un mouvement ce lundi. Certains facteurs sont en grève illimitée pour dénoncer une rétribution pas assez élevée pour cette charge de travail supplémentaire.

Annabelle Boyer
Publié le

Collectés par La Poste, les plis contenant les professions de foi des candidats aux élections européennes sont apportés aux domiciles des électeurs pas les facteurs. A La Réunion, pas moins de 640 000 enveloppes de propagande doivent ainsi être distribuées au plus tard samedi, veille du scrutin. Une surcharge de travail pour laquelle les postiers ne perçoivent aucune compensation ou rémunération supplémentaire, sauf à justifier d’un dépassement d’horaire. C’est ce que dénonce Sud PTT. Le syndicat soupçonne même la direction de bloquer le courrier pour faire passer les plis électoraux dans leur charge de travail et ainsi ne pas payer les heures supplémentaires. Il a donc appelé à une grève illimitée à compter de ce lundi.

C’est suite à un appel d’offre européen que La Poste a obtenu le marché de la distribution des documents électoraux. Un marché qui a rapporté plus de 80 millions d’euros à l’opérateur postal lors des dernières élections présidentielles mais peu re-distribué en interne. Selon la direction, les facteurs qui feront des tournées plus longues se verront payer leurs heures supplémentaires.

Le reportage de Michelle Bertil et Willy Thévenin