Dépression tropicale, la crainte d’un agriculteur de Bois de Nèfles Saint-Paul

Jean-Pierre Delnard agriculteur à Bois de Nèfles Saint-Paul
© Michelle Ozoux

Vous entendez ? L’orage gronde'' dit Jean-Pierre Delnard.
Au dessus de la Plaine Saint-Paul, un ciel de plomb.
Le maraîcher regarde son hectare d'exploitation, dépité, le regard dans le vague.

Michelle Bertil
Publié le , mis à jour le

Il est venu prendre 2 salades toutes fraîches pour le repas de midi.
Des salades qui seront réellement prêtes pour la cueillette dans une semaine si le système météorologique ne détruit pas les belles feuilles de chêne rouge et de batavia, comme les fois précédentes.

20 000 pieds de salades, des brèdes, du persil, du thym, une serre pleine de jeunes pousses, l'agriculteur de 52 ans avait tout perdu en 2016 après une épisode pluvieux en début d'année. 50 000 euros de préjudice. Il s'était mis à replanter sans aucune aide.

"Le sort ne peut pas s'acharner trois fois de suite " !

Jean-Pierre Delnard pense souvent à ranger le tracteur à chaque coup de boutoir. Mais cette terre, il l’aime, elle vient de son père et il la cultive depuis 2009 avec passion. 
Voilà les 1ères gouttes, il n'aura pas le temps de les ramasser, la dépression tropicale approche.
Il fait un vœu, qu’elle passe le plus loin possible.