Les dépenses des ménages réunionnais augmentent de 0,3% en juin

Grande surface
© Réunion la 1ère

Énergie et tabac ont coûté plus cher aux Réunionnais en juin dernier. Les prix des services sont eux restés stables, selon une étude de l’INSEE sur la consommation des ménages, à paraître ce mardi 17 juillet.
 

Lise Hourdel
Publié le

Les ménages réunionnais ont dû débourser davantage durant l’année passée. Comme dans l’hexagone, les prix ont augmenté de près de 2% sur un an, nous apprend l’INSEE dans son étude des prix à la consommation des ménages qui paraît ce mardi 17 juillet.

Une augmentation en revanche bien moindre sur le mois dernier. En juin, les prix ont subi une hausse légère estimée à 0,3%. Énergie et tabac arrivent en tête, tandis que l’alimentation et autre produits manufacturés sont restés quasi stables.

Énergie et tabac explosent sur un an

Les prix du gazole et du supercarburant sont à l’origine de la hausse des prix de l’énergie, la plus important du mois de juin, soit 3,6%. Les produits pétroliers ont respectivement pris 5,2 et 4,9% en un mois, et près de 16% en un an. La bouteille de gaz a, elle, augmenté de 3,4% en juin, après une baisse en mai.

Le tabac subit également une hausse importante, mais tout de même moindre, de 2,1% en juin. C’est le 7ème mois consécutif que les prix augmentent. En un an, ils ont pris 14%.
  

Indice des prix Energie Insee juin 2018
© Insee
Produits frais en baisse et multimédias en hausse

Avec une légère augmentation de 0,1% les produits manufacturés et l’alimentation restent quasi stables. Alors que les prix des produits de santé ne bougent pas, ceux de l’habillement et des chaussures baissent de 0,4%. Ce sont en fait les ordinateurs, tablettes et autres jeux vidéos qui font grimper la facture.

Côté alimentation, les produits frais sont également en baisse. Une baisse continue, de 2,2% en juin. Les autres produits, en revanche, augmentent de 0,3%. Sur un an, l’alimentation représente un poste de dépense qui augmente de 0,3% pour les ménages réunionnais.

Les prix des services s’équilibrent

Si les prix des services se stabilisent, c’est surtout parce qu’ils s’équilibrent. Ainsi, l’augmentation des transports aériens, de près de 2,8% en juin, est compensée par la baisse des services de santé, forfaits touristiques et assurances, - 0,2% chacun.
 
Indice des prix Insee juin 2018
© Insee