Dengue: 50 militaires de la sécurité civile en renfort

Dengue démoustication
© Réunion la 1ère

Le dispositif de lutte anti-vectorielle renforcé par l'arrivée demain, de 50 militaires de la sécurité civile. 

Gaëlle Malet
Publié le , mis à jour le

682 nouveaux cas de dengue confirmés en une semaine (11 au 17 mars). La circulation du virus de la dengue se poursuit donc à un niveau soutenu. Les foyers les plus actifs sont situés à La Rivière Saint-Louis, à la Saint-Louis, à Saint-Pierre, L’Etang-Salé et la Ravine des Cabris.

L'Institut Pasteur et Santé Publique prévoit un pic de l'épidémie mi-avril. Une cinquantaine de personnels issus de formations militaires viennent en renfort sur l'île.Ces militaires des unités d'intervention et d'instruction de sécurité civile de Brignolles dans le Var et de Nogent-le-Retrou dans l'Eure-et-Loire arriveront demain matin, dans le département.
Pendant deux mois, ils auront pour principales missions d'appuyer les services de la lutte anti-vectorielle dans les actions de démoustication et de renforcer la coordination des opérations au sein des sous-préfectures.