Grand débat national: voyager à La Réunion et payer moins d'impôts!

Airbus A380 à Gillot
© Stéphane Bommert

Défiscaliser sur sa feuille d’impôt, son billet d’avion et ses dépenses à la Réunion. C’est Stéphane Fouassin qui en a eu l’idée. Le Président de l’IRT, IIe de la Réunion tourisme veut ramener plus de visiteurs à la Réunion et créer des emplois.

Michelle Bertil
Publié le , mis à jour le

Le tourisme c’est 9% des créations d’emplois chaque année dans l’île. Le Maire de Salazie et Président de l’IRT veut continuer à dynamiser le secteur avec cette mesure qu’il a proposée au cours du Grand Débat. « Déduire de sa feuille d’impôt une partie de son voyage, son séjour à l’hôtel , ou ses dépenses de consommation mais de manière plafonnée". 

Une façon de mettre la Réunion à égalité avec les autres destinations outre-mer plus attractives en raison de leurs coûts très bas.
Pour Stéphane Fouassin qui a fait cette proposition dans le cahier de doléances de Salazie remis à la Sous-Préfète de Saint-Benoit, les Réunionnais qui n’ont pas droit à la continuité territoriale pourraient en bénéficier et être au même niveau que les autres.

(Re)Voir le reportage d'Annabelle Boyer et Philippe Hoareau:
 

     
En 2017 le tourisme a rapporté 701 millions d’euros, un chiffre qui confirme la bonne santé du secteur. On sait que l’IRT vise le milliard de recettes d’ici 3 ans.