Le débat autour du revenu universel

20170123 Hamon
© Réunion1ère

Le revenu universel est une proposition  de Benoît Hamon, candidat au second tour de la primaire à gauche.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

 
Dans un contexte où le  travail est de plus en plus rare, et pour éradiquer la grande précarité, Didier Hamon, arrivé en tête au 1er tour de la primaire, propose le revenu universel.
Un revenu versé à terme, à l'ensemble de la population en France d'un montant de  500 à 750 euros. 
Le coût de cette mesure est estimé entre 300 et 400 milliards d'euros.

Philippe Naillet, député socialiste s'interroge : " accepter le revenu universel, c'est abdiquer devant le chômage. Moi au revenu universel, je préfère des CDI pour nos jeunes, bien rémunérés".

Les réactions en faveur du revenu universel sont rares : "ce revenu universel, c'est bien pour les femmes qui élèvent leurs enfants à la maison, mais pour les autres cela va plutôt inciter les gents à ne pas travailler et à ne pas chercher du travail"
 
En images avec Nadia Tayama, Florence Bouchou et Christine Ducos.



Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête