David Storm : ils demandent le retrait de la vidéo de la destruction d’un temple tamoul

Procès david storm pretres tamouls 140319
© Delphine Poudroux (Réunion la 1ère)

Le 1er février, il avait diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo de la destruction d’une chapelle tamoule à Sainte-Marie. Ce jeudi 14 mars, le procès en référé de David Storm se tient pour mettre fin à la diffusion de cette vidéo.  
 

LH avec DP Publié le , mis à jour le

Salle d’audience bondée ce jeudi 14 mars au tribunal de Champ-Fleuri pour le procès du prédicateur évangéliste David Storm. L'homme absent, n'est pas représenté.

Pas moins de 70 associations tamoules ont porté plainte pour " provocation à la discrimination ou à la haine à l’égard de personnes en raison de leur appartenance à une religion déterminée ".
 

Retrait de la vidéo

Une série de plaintes qui donneront lieu à plusieurs procès. Le premier, ce jeudi, est un procès en référé pour que soit interdite la diffusion sur internet de la vidéo de la destruction d’un temple tamoul.

Le 1er février dernier, David Storm s’était rendu au domicile de particuliers à Sainte-Marie et avait filmé en direct cette destruction. Une vidéo qui a suscité beaucoup d’émotions dans la communauté, si bien que ce jeudi la salle d’audience du tribunal de Champ-Fleuri est trop petite pour accueillir la foule.
 
Procès david storm pretres tamouls 140319
© Delphine Poudroux (Réunion la 1ère)
Le retrait ainsi qu'une astreinte de 10 000 euros par jour sont demandés par l'avocat des associations, Me Alex Vardin. Le délibéré sera rendu le 4 avril prochain.