Création d’entreprise : une semaine contre le gâchis de talents

Entrepreneurs soutenus par l'Adie
© Réunion La 1ère

L’Adie organise sa deuxième semaine de l'entrepreneuriat pour tous, du 3 au 7 juin 2019 sur toute l’île.  Pour l’occasion, elle lance une nouvelle campagne Contre le gâchis des talents. Une opération qui vise à rendre plus simple et accessible la création d’entreprise.

Annabelle Boyer
Publié le , mis à jour le

Les chefs d’entreprise sont souvent invisibles dans les débat et politiques publiques sur l’entreprenariat. L’Adie, qui les accompagne, se fait leur porte-voix et interpelle les décideurs pour simplifier l’accès à la création. Et pour cause, un français sur trois souhaite créer son entreprise, mais près de la moitié de ces potentiels entrepreneurs renonceraient à leur projet à cause d’idées reçues. La plupart pense être trop jeune ou trop âgé, ne pas avoir assez d’argent, de diplôme, qu’il vaut mieux être un homme ou que les démarches administratives sont trop lourdes. Les ambitions sont souvent découragées avant même de se lancer. Alors face à cette réalité, l’Adie, qui n’accepte pas le gâchis de talents, va à la rencontre des futurs créateurs d’entreprise du 3 au 7 juin 2019. Objectif : lever les barrières à l’entreprenariat, défendre l’idée que tout le monde peut devenir entrepreneur et faire entendre la voix des chefs d’entreprise pour en finir avec les freins qui leur gâchent la vie.

Nadia Tayama et Willy Thévenin ont rencontré de jeunes chefs d'entreprise soutenus par l'Adie lors d'une séance de travail :