Covid-19 : des consignes à respecter pour protéger les personnes âgées à l’approche des fêtes de fin d’année

Une personne âgée en Ehpad à La Réunion (image d'illustration).
© Imaz Press | Une personne âgée en Ehpad à La Réunion (image d'illustration).

A l’approche des fêtes de fin d’année et des regroupements familiaux, l’Agence Régionale de Santé tient à rappeler les consignes pour protéger les personnes âgées face au Covid-19. Plusieurs clusters ont déjà été identifiés en Ehpad dans l’île.

LP Publié le

Les personnes âgées sont plus vulnérables face au Covid-19. Alors que les fêtes de fin d’année seront propices aux rassemblements familiaux, l’Agence Régionale de Santé tient à rappeler les consignes, ce jeudi 17 décembre.

Prudence en EHPAD et à domicile

"La fragilité des personnes âgées justifie une vigilance constante dans les établissements et au domicile, car malgré des taux d’incidence en baisse ces dernières semaines, la circulation virale persiste à la Réunion", souligne l’ARS. En effet, le taux d’incidence est en baisse chez les plus de 65 ans et plus de 75 ans depuis trois semaines.

Mais avec les fêtes de fin d’année et les mouvements de population, l’ARS appelle une prudence renforcée pour les personnes âgées.

Trois clusters clôturés en EHPAD

L’ARS rappelle que plusieurs cas de Covid-19 ont déjà été identifiés au sein de d’établissements pour personnes âgées du département. Depuis le mois d’octobre, trois clusters sont clôturés.

Celui de l’EHPAD les Lataniers de La Possession où 44 personnes avaient été testées positives (28 résidents et 16 personnels), et deux décès (résidents) étaient à déplorer. Celui de l’EHPAD Village 3ème âge de Saint-André, où trois cas positifs (3 personnels dont une contamination familiale) avaient été identifiés. Enfin celui de l’EHPAD de Saint-Joseph où cinq cas positifs (2 résidents et 3 personnels) avaient été identifiés. Au sein de l’EHPAD de l’Association Saint François d’Assise, un personnel a été atteint sans contamination constatée depuis, auprès des résidents et des équipes.

Renforcement des dépistages

L’ARS rappelle qu’avec les établissements, ils assurent "une vigilance constante visant à protéger les personnes fragiles tout en maintenant le contact avec les familles".

Depuis plusieurs semaines, l’ARS a mis en place avec les établissements un dépistage RT-PCR mensuel pour le personnel des EHPAD. Pendant quatre semaines, une campagne de dépistage hebdomadaire par tests antigéniques (avec résultats dans les 30 minutes) a été proposée aux professionnels des EHPAD et unités de soins longue durée (ULSD).

Des visites très surveillées

Les mesures ont aussi été renforcées pour les visites avec un questionnaire à remplir pour chaque visiteur, et un dépistage fortement recommandé aux visiteurs dans les 72 heures avant la visite.

Les proches rendant des visites très fréquentes aux résidents sont encouragés à participer aux opérations de dépistage organisées pour le personnel.

Les sorties des résidents dans les familles sont exceptionnellement rendues possibles pour les fêtes de fin d’année, mais les mesures barrière devront être scrupuleusement respectées. A leur retour, les résidents devront effectuer un test et s’abstenir de participer aux activités collectives pendant 7 jours.

Les visites des proches sont systématiquement suspendues en cas de détection de cas de Covid-19 parmi les résidents, sur tout ou partie de l’établissement en fonction de la configuration architecturale.

Les visites de professionnels externes ou de bénévoles formés sont maintenues pour éviter les ruptures de soins et d’accompagnement. Ces visiteurs doivent remplir sur place ou avant leur arrivée un auto-questionnaire visant à évaluer les risques d’une exposition antérieure à la Covid- 19.

L’ARS encourage ainsi vivement les professionnels comme les familles et les résidents eux même à appliquer l’ensemble des mesures de prévention et de protection indispensables.