Couper ses cheveux au sabre est une technique qui s’installe à La Réunion

Couper ses cheveux au sabre est une technique qui s’installe à La Réunion
© Réunion La 1ère | Couper ses cheveux au sabre est une technique qui s’installe à La Réunion.

Connaissez-vous la trichothérapie ? C'est une nouvelle tendance chez certains coiffeurs à La Réunion. Il s’agit de se faire couper les cheveux au sabre pour se sentir mieux dans sa peau et dans sa tête. Reportage avec une coiffeur énergéticienne.

LP / Nathalie Rougeau Publié le , mis à jour le

L’image est plutôt surprenante. Au moment de couper les cheveux de sa cliente, Marie-Paule sort son petit sabre japonais, appelé aussi tanto. Cet ustensile est indispensable à la trichothérapy, une technique de coupe de cheveux censé libérer les énergies négatives.
 

Libérer des toxines capillaires

"Le but est de libérer les toxines capillaires, de dynamiser les énergies vitales, de stimuler à nouveau le bulbe pileux, ça va activer la pousse du cheveu", explique Marie-Paule Ancely, coiffeuse énergéticienne " Les coiffures de l’ouest".  

Regardez le reportage de Nathalie Rougeau et Willy Thevenin :


Un rituel accompagne la technique

Marie-Paule dépose le tanto dans les mains de sa cliente afin "d’y mettre ses vibrations dessus". Ce soin profond est censé favoriser le bien être et tout un rituel accompagne la technique. La coupe au sabre est en effet la deuxième étape après un massage du crane pour favoriser la détente. "On effectue un massage énergétique pour amener la cliente dans une détente et un lacher prise", explique Marie-Paule.

Troisième et dernière étape : le rasoir pour lisser et refermer les écailles du cheveu. Les vibrations provoqueraient un effet bénéfique sur le système nerveux. "Je sens un détachement, un bien être, on a des frissonements, des picotements, on sent qu’il y a des choses qui se détachent", confie Ingrid, la cliente.

A La Réunion, cinq coiffeurs pratiquent la trichothérapie qui a déjà ses adeptes.





 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête