Conflit social du BTP : la grève continue, mais les barrages filtrants ont été levés

20160415 Nego prefecture
© Reunion1ere

Les négociations, jeudi soir à la préfecture, entre l’intersyndicale de la FRBTP et le patronat ont échoué. Le barrage de Cambaie installé, ce vendredi matin, a été levé. Des opérations escargots sont cours un peu partout sur l’île. 

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Les négociations entamées mardi entre l’intersyndicale de la FRBTP (Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics) et le patronat ont repris, jeudi soir à la préfecture. Après 5 heures de discussions grévistes et entrepreneurs se sont quittés sur un désaccord. Cependant, le patronat a proposé une augmentation de 1,6%, soit deux fois plus que lors des premières discussions.  
Ce vendredi 15 Avril 2016, le seul barrage filtrant à avoir été installé se situait à Cambaie, il a été levé dans la matinée. En revanche, les opérations coup de poing se poursuivent.
En milieu de matinée, les salariés en grève ont effectué une opération escargot sur la route du littoral de Saint-Denis à La Possession, comme le montre les images de Jean-Claude Machir…

Un paquebot accoste au milieu de la grève
 
Ce conflit social touche essentiellement la ville du Port. Le Queen Victoria, paquebot transportant 1800 touristes, a accosté à la Pointe-des-Galets. Il fait escale à La Réunion pour 12 heures. Une première venue qui a été négociée avec les grévistes afin que les touristes du luxueux bateau puissent sortir du Port et visiter l’île en toute quiétude.
Les deux parties sont appelés à se retrouver à la table des négociations ce vendredi à 14 heures.
Pour mémoire, la grève des salariés du BTP a débuté le vendredi 8 Avril 2016…


A la sortie de la préfecture vers minuit  Jacky Balmine de la CGTR BTP résume la situation


En images avec Nathalie Rougeau, Jean-Claude Toihir, Rodolfo Ozan et Johny Payet