Comores : le frère de l'ex-vice-président devant la justice

comores
© ibrahim youssouf/AFP | Affiches électorales pour la campagne présidentielle à Moroni, la capitale des Comores.

Me Bahassane Ahmed, petit-frère de l'ex vice-président Djaffar Ahmed, devrait être déféré dans la journée devant le procureur de la République. Il est suspecté d'être impliqué dans le projet de tentative de coup d'Etat. Il était en garde à vue depuis samedi.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Aux Comores, les arrestations succèdent aux arrestations depuis le milieu de la semaine dernière. Le jeudi 9 août 2018, les militaires comoriens, sur l'ordre du procureur, procédaient à une dizaine arrestations dont celle du célèbre écrivain, Saïd Ahmed Saïd Tourqui et de sept autres personnes. Dimanche, la famille de l'ex-vice-président Djaffar Ahmed, faisait part de sa vive inquiétude. Le petit-frère, Bahassane Ahmed, n'ayant pas donné de signe de vie depuis plusieurs heures. 

8 suspects interpellés

Avocat de profession, il avait profité de la proximité de son aîné avec la présidence pour étoffer son cabinet. L'entrée en dissidence de l'ex-vice-président l'a placé sur la liste noire de l'opposition. Ce n'est donc pas une surprise de le compter parmi les huit suspects interpellés sur l'ordre de la justice comorienne comme l'a révélé le procureur de la République samedi, note le site habarizacomores.com. Reste à savoir quels sont les faits établis qui peuvent lui être reproché.