La commémoration du 50ème anniversaire du crash du DC6 du général Ailleret

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Communiqué:

Le 09 mars 1968 se produisait la plus terrible catastrophe aérienne de l’histoire de la Réunion et la plus meurtrière du transport aérien militaire : un DC6 du Groupe de liaisons aériennes ministérielles (GLAM) se crashait peu après le décollage, sous une pluie battante, avec à son bord 16 personnes, dont une des plus hautes autorités militaires de l’époque : le général Ailleret chef d’état-major des armées. La seule rescapée de ce tragique accident sera la convoyeuse de l’air Michèle Renard.

50 ans après, le détachement air 181 souhaitait commémorer cet événement.

Ainsi, une délégation et des troupes en armes se sont rassemblées pour une cérémonie qui s’est tenue tôt dans la matinée au pied de la stèle érigée en l’honneur des aviateurs décédés en service aérien : le commandant Pradier, le capitaine Gaétan, les lieutenants Pezet et Dombet, les sous-lieutenants Roulot et Brando, l'adjudant-chef Ferdonnet, l'adjudant Bouzereau et le sergent-chef Guilho.

Après la lecture de l’ordre du jour retraçant cette nuit du 09 mars, le lieutenant-colonel Henri de Boisseson, commandant le détachement air 181 « Lieutenant Roland Garros » déposait une gerbe en mémoire des membres de l’équipage du GLAM et des six passagers qui accompagnaient le général Ailleret