Un Colosse aux pieds d’argile à La Réunion

Sébastien Bouheilh colosse aux pieds d'argile violences sexuelles en milieu sportif 040519
© Réunion la 1ère

Son histoire est hélas celle de beaucoup d’autres, alors pour qu’un maximum d’enfants n’aient jamais à vivre cette réalité, Sébastien Boueilh s’est donné pour mission se sensibiliser petits et grands aux risques de violences sexuelles dans le milieu sportif.

Lise Hourdel
Publié le , mis à jour le

Viol, agression sexuelle, prédateur, pédopornographie, pédophilie, autant de mots tabous, voire effrayants, et qui pourtant ne peuvent être niés. Les violences sexuelles sur les enfants existent et peuvent intervenir dans tous les milieux, le sport n’en est pas exempt.

C’est pour sensibiliser aux risques de pédo-criminalité et de bizutage en milieu sportif que l’association "Colosse aux pieds d’argile" est actuellement à La Réunion. Ce samedi 4 mai, son président et fondateur, Sébastien Boueilh a tenu une conférence auprès de professionnels du sport, comme des éducateurs, dirigeants ou bénévoles, mais aussi de pédopsy, de médecins, du procureur de la République ou encore de représentants de la Police nationale ou de la gendarmerie.
 

sébastien boueilh colosse aux pieds d'argile violences sexuelles dans le sport 040519
© Réunion la 1ère
 

Une réalité encore taboue

Aujourd’hui, on estime en effet que 11,2% des athlètes français auraient subi des violences sexuelles dans le cadre sportif. 10 % des hommes sportifs et 13 % des femmes sportives sont touchés. Toutes les disciplines sont concernées, même si l’on constate un taux plus important dans certaines comme le football, le tennis, le volley-ball, le judo ou encore le rugby.

Sébastien Boueilh est ancien joueur de rugby. Depuis 6 ans, avec son association "Colosse aux pieds d’argile", il sillonne la France pour sensibiliser enfants et adultes à cette question. De ses 12 à 16 ans, il a été lui-même victime de viol. Ce n’est que 18 ans après les faits, grâce à un copain d’enfance lui-aussi abusé, que Sébastien a eu le courage d’en parler. Un courage qui a ainsi permis de mettre son agresseur derrière les barreaux.
 
 

Adopter les bons comportements

C’est parce que ces faits peuvent hélas arriver à n’importe qui, que Sébastien Boueilh mène un combat depuis 6 ans, apprendre aux enfants à se protéger dès le plus jeune âge. " Ton corps t’appartient ", " si tu as un secret qui te rend malheureux, identifie ta personne de confiance à qui le dire ", autant d’indications données aux enfants.

L’association a créé des outils pour permettre aux enfants et aux adultes de mieux appréhender la question. Une charte permet ainsi de guider les éducateurs et les autres acteurs du sport pour que l’intégrité et l’intimité des enfants soit respectées.