Choc frontal à Saint-Benoît : les jours des conducteurs ne sont pas en danger

Accident pont de la Rivière des Marsouins Mars 2016
© Réunion 1ère

Un accident spectaculaire s'est produit, ce lundi en début d'après-midi, sur la RN2 à Saint-Benoît. La circulation a été déviée pendant 2 heures par le centre-ville, pour permettre de désincarcérer les chauffeurs des deux véhicules impliqués. Deux victimes dont les jours ne sont pas en danger. 

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Une fois de plus, une vitesse excessive serait à l'origine de l'accident grave qui s'est produit sur la RN2 au niveau du pont de la Rivière-des-Marsouins, ce lundi 21 Mars 2016. Vers 14 heures, sans raison évidente, le conducteur d'un fourgon qui se dirigeait vers Sainte-Rose a brusquement perdu le contrôle de son véhicule qui est venu percuter une camionnette à plateau arrivant en sens inverse. 

Une déviation par le centre-ville

Sous le choc, d'une extrême violence, les habitacles des deux véhicules se sont déformés emprisonnant les chaffeurs. Les gendarmes de la sous-préfectures de l'Est ont immédiatement mis en place une déviation par le centre-ville pour permettre aux secouristes d'intervenir. Les sapeurs-pompiers ont travaillé pendant plus de deux heures pour désincarcérer les deux hommes. Par chance, les premiers bilans des médecins urgentistes faisaient état de blessures graves, mais pas fatales. Les deux victimes ont été transportées aux urgences de l'hôpital de Saint-Denis.
Une enquête de gendarmerie a été ouverte afin de déterminer, précisemmment les raisons de cette colision.