Ce que l'on sait sur le jeune qui a tiré sur la GIPN à Saint-Benoît

20170427 Immeuble
© Réunion1ère

Deux membres du GIPN ont été bléssés par balles dans un appartement d'un immeuble à Saint-Benoît, alors qu'ils participaient à l'arrestation d'un jeune homme soupçonné de s'être radicalisé.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le


Le jeune homme, Jérôme L. est âgé d'une vingtaine d'année. Il vit chez sa mère, là ou le GIPN est intervenu ce matin.
Les voisins le décrivent comme un garçon sans histoire, plutôt réservé qui avait, au début de mois de mars, laissé pousser sa barbe et s'était  rasé le crâne.
Il s'était converti récemment à l'islam, mais ne fréquentait pas la mosquée de Saint-Benoit.

Rien ne laissait supposer que Jérôme L. avait chez lui de quoi confectionner des coktails Mototov et de nombreuses armes... qu'il aurait pu tirer sur les policiers venus l'interpeller au petit matin.
Sa mère a été placée en garde à vue pour les besoins de l'enquête. 
Depuis plusieurs semaines tous les faits et gestes de Jérôme L. étaient suivis par les enquêteurs spécialisés dans la lutte contre le terrorisme.

En images avec Nathalie Rougeau, Laurent Figon et Hamada Boura