En cavale en Dordogne, il prend l’avion pour la prison Domenjod

20170411 Prison
© Réunion1ère

Un détenu, pour violence conjugale, a profité de 2 heures de permission pour prendre l’avion pour La Réunion

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

"Il ne lui restait que 10 mois de prison à faire" dit Maître Céline Cabaud, avocate de la défense, "mais il voulait absolument être proche de ses enfants."
Il n'avait plus de nouvelle de sa famille depuis septembre 2016. Il s'avait simplement qu’elle avait déménagé à La Réunion.

Il a pris un risque et profitant d'une permission pour prendre l'avion.
Dès son arrivée dans l'île il a fait l'objet d'une comparution immédiate et a été écroué. Sa peine a été rallongée de 8 mois.
 
Effectuera-t-il ces 18 mois de prison à La Réunion ? La décision dépend du juge d'application des peines qui peut décider de le renvoyer à la prison de Neuvic... pour éviter que d'autres détenus suivent cet exemple.

En images avec Rahabia Issa, Willy Thévenin et Manuella Gigant.