Cette année est un bon cru pour l'observation des baleines. La saison a débuté plus tôt, à la mi-juin contre un mois plus tard l'année dernière. Déjà 150 individus ont été répertoriés par l'association Globice.
Malheureusement, le comportement de certains plaisanciers laisse toujours à désirer. Dimanche dernier, Laurent Mouysset, responsable administratif de l'association, a noté une concentration de bateaux autour d'individus au large du port de Saint-Gilles. Une présence humaine qui gêne les cétacés, victimes de désorientations et d'apnées plus longues que d'habitude. Pourtant, il suffirait aux plaisanciers de parcourir la zone autour de Saint-Gilles pour trouver facilement d'autres espèces.

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio