Baisse de la PAC : moins d’agriculteurs, produits péi plus chers

Invité de la Matinale
© Philippe DORNIER | Patrice Pounoussamy, de l'UPNA-‘Unis Pour Nos Agriculteurs’

Les consommateurs réunionnais risquent d’être les victimes collatérales d’une décision européenne, selon les professionnels de l’agriculture. Bruxelles envisage une baisse de 5% de la PAC, qui priverait les DOM de 11 M d'€. Nouveau syndicat local, l’UPNA s’en inquiète.

Par Philippe DORNIER Publié le , mis à jour le

Créé en mars dernier, ‘‘Unis Pour Nos Agriculteurs’’ dépose une motion à la préfecture ce mardi. Invité de la matinale sur Réunion La 1ère radio, le président du syndicat, Patrice Pounoussamy, redoute une « perte d’agriculteurs, moins de produits frais locaux, et plus d’importation », avec à la clé une hausse des prix. « Cette baisse (de la PAC) est inacceptable. »


L’UPNA : 90% d’‘‘ex’’ de la CGPER

« On est un peu plus d’une centaine d’adhérents, plus de 90% viennent de la CGPER » reconnaît Patrice Pounoussamy. Le départ de Jean-Yves Minatchy a été mal géré. D’ailleurs, est-ce lui qui tire encore les ficelles à la CGPER ? « Oui, il est toujours là, on le voit avec le président actuel dans différentes conférences de presse. »

« Les agriculteurs n’ont rien à craindre »

Dans les instances (commissions mixtes d’usines notamment), la CGPER ne veut plus que siègent les représentants élus sous sa bannière, et qui ont rallié l’UPNA. « On n’a pas été nommé, donc cette élection est légitime » rétorque Patrice Pounoussamy. « Ces personnes continueront à siéger. Les agriculteurs n’ont rien à craindre : le fonctionnement continuera jusqu’aux prochaines élections. »

Une rampe de lancement pour Jean-Bernard Gonthier ?

La question se pose, à 6 mois des élections à la chambre d’agriculture, son actuel président ayant lui aussi quitté la CGPER pour l’UPNA. Réponse de Patrice Pounoussamy : « Aujourd’hui, on ne peut pas dire que Jean-Bernard Gonthier sera candidat à sa propre succession. On est une équipe. Le choix de notre tête de liste à l’UPNA, ce sera un travail de concertation avec l’ensemble du conseil d’administration et certains adhérents. »

 

L'actu en vidéo

18.09.19 Réchauffement climatique : impacts de plus en plus fort sur la planète

Réchauffement climatique : impacts de plus en plus fort sur la planète