Aviation: l'A380 revient pour la 3ème fois à La Réunion

Airbus A380 à Gillot
© Stéphane Bommert

Le gros porteur affrété par Air Austral pour 8 vols entre Paris et Saint-Denis doit atterrir à Gillot ce samedi matin à 6 heures 50. C'est la 3ème fois que l'Airbus XXL se pose à La Réunion. 

Céline Latchimy et E.A. Publié le , mis à jour le

C'était le 11 novembre 2009. Pour la première fois, La Réunion accueillait un A380 sur ses pistes. Jumelles, camescopes, téléphones portables. Les Réunionnais étaient venus nombreux pour immortaliser ce moment historique.

L’avion XXL était resté 24 heures à La Réunion. Il effectuait un vol d’essai pour tester les équipements aéroportuaires de l'aéroport Roland Garros. Mais son atterrissage n’a pas été sans conséquences pour la piste 14. Cette dernière s’est fissurée après le passage du géant des airs.
 

Airbus A380
© Airbus
5 ans plus tard, l'A380 revient et pose ses 22 roues sur le tarmac de Gillot cette fois à cause des mauvaises conditions météos à Maurice. Le vol d'Emirates Airlines reliait Dubaï à l'île soeur. Son arrivée décalée le 31 janvier 2014 avait bouleversé les horaires d'atterrissage et de décollage des autres compagnies aériennes qui devaient libérer les pistes. 

Ce samedi 25 aoùt, le paquebot des airs atterrira sous les couleurs de la compagnie portugaise Hiflly mais pour le compte d'Air Austral.  

L'Airbus A380 affrété par la compagnie régionale appartenait il y a quelques années à Singapore Airlines,. Il est équipé de seulement 471 sièges et est configuré en trois cabines (12 sièges « First », 60 sièges « Business » et 399 sièges « Economique »)
 
Airbus A380 Hi Fly
© Airbus
 

A Air Austral, pas de formation spécifique


Air Austral l'a confirmé. 4 (et non plus 5) de ses hôtesses de l'air et stewards accompagneront les équipages de la compagnie Hifly lors des vols Paris-Réunion. Aucun des 4 PNC (personnels navigants commerciaux) sélectionnés n'a suivi de formation particulière pour officier à bord d'un A380. 

Dans le cadre du contrat d'affrètement signé entre Air Austral et HiFly, les employés de la compagnie Réunionnaise n'embarqueront à bord de l'A380 que pour veiller à ce que le service opéré soit le même que sur les autres vols d'Air Austral. Les stewards et hôtesses de l'air seront en représentation commerciale et là pour soutenir les 18 PNC d'Hifly.

Côté technique, les personnels d'Air Austral n'interviendront pas non plus sur l'A380. Ce sont les mécaniciens d'Hifly qui auront la main. 

(Re)Voir le reportage de Céline Latchimy
 
Historique: l'A380 et La Réunion