Les Réunionnais s'étaient déplacés tôt ce matin avec leur appareil photo et leur téléphone portable pour immortaliser le premier vol commercial opéré par un A 380 entre Paris et le département. Prévu à 6 heures, l'atterrissage a eu lieu finalement une heure plus tard aux alentours de 7h08. Quelques nuages et un timide soleil pour accueillir le paquebot des airs.
Arrivée A380 à Gillot samedi 25/08/18

Images  - Réunion la 1ère  - Bruce Régent

Atterrissage A380 à Gillot 250818

Images  - Réunion la 1ère  - Aurélie Constant

A380 sur le tarmac de Gillot 250818

Images  - Réunion la 1ère  - Aurélie Constant

A380 sur le tarmac de Gillot suite 250818

Images  - Réunion la 1ère  - Aurélie Constant

Ce contenu n'est pas compatible AMP.


L'avion qui est arrivé ce matin transportait des passagers en transit pour Mayotte, 8 en classe Club et 352 en classe Loisirs. 
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Rahabia Issa (Réunion la 1ère)

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Rahabia Issa (Réunion la 1ère)

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Rahabia Issa (Réunion La 1ère)
Certains sont sortis pour prendre l'air ou fumer une cigarette, d'autres pour aller se reposer dans un hôtel de Saint-Denis. Leur vol pour Dzaoudzi est prévu à 15 heures cet après-midi. 
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Rahabia Issa
Au total, l'Airbus XXL de la compagnie portugaise Hifly effectuera 8 rotations entre Paris et La Réunion.
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Rahabia Issa
L'Airbus A380 affrété par la compagnie régionale appartenait il y a quelques années à Singapore Airlines. Il est équipé de seulement 471 sièges et est configuré en trois cabines (12 sièges « First », 60 sièges « Business » et 399 sièges « Economique »).
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Aurélie Constant (Réunion La 1ère)
Air Austral l'a confirmé. 4 (et non plus 5) de ses hôtesses de l'air et stewards accompagneront les équipages de la compagnie Hifly lors des vols Réunion-Paris. Aucun des 4 PNC (personnels navigants commerciaux) sélectionnés n'a suivi de formation particulière pour officier à bord d'un A380. 

Dans le cadre du contrat d'affrètement signé entre Air Austral et HiFly, les employés de la compagnie Réunionnaise n'embarqueront à bord de l'A380 que pour veiller à ce que le service opéré soit le même que sur les autres vols d'Air Austral. Les stewards et hôtesses de l'air seront en représentation commerciale et là pour soutenir les 18 PNC d'Hifly.

Côté technique, les personnels d'Air Austral n'interviendront pas non plus sur l'A380. Ce sont les mécaniciens d'Hifly qui auront la main. 

L'A380 arrivé ce samedi matin restera 2 jours à Gillot, une longue escale qui devrait permettre aux équipes techniques et commerciales d'Air Austral de s'habituer au gros porteur. Elles étaient déja présentes ce matin. sur le tarmac de Gillot Le prochain vol pour Paris est prévu ce dimanche à 23h40.
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Les équipes techniques et commerciales d'Air Austral mais aussi celles de la SERVAIR préparent déja le vol de ce dimanche vers Paris Raytheone Begue