Les autorités appellent à la prudence après deux noyades à La Réunion

Un jeune homme s'est noyé à Bassin La Paix, dimanche 14 janvier.
© Sébastien Autal | Un jeune homme s'est noyé à Bassin La Paix, dimanche 14 janvier.

Deux noyades en deux jours à La Réunion. Un jeune homme s’est noyé à Langevin samedi et un autre jeune à Bassin La Paix dimanche. La baignade y est pourtant interdite. Les autorités appellent à la prudence et au respect des interdictions.

LP / Nathalie Rougeau Publié le , mis à jour le

Les autorités appellent à la prudence. Alors que les températures montent en ces jours d’été, vous êtes nombreux à chercher un peu de fraicheur dans l’île. Mais la prudence reste de mise. Les eaux vives et les bassins dangereux restent dangereux à La Réunion.

Regardez les précisions de Nathalie Rougeau et Alexandra Pech :

 

Bassin La Paix, un site dangereux

Le week-end a été particulièrement meurtrier dans l’île avec deux noyades en deux jours. Dimanche, un jeune homme de 18 ans a disparu dans les eaux du Bassin La Paix sur la Rivière des Roches dans l’Est, en fin d’après-midi. Il aurait été emporté par le tourbillon de l’un des bassins et se serait noyé après avoir coulé à pic dans une eau à dix degrés.

Les sapeurs pompiers et les membres du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne ont été mobilisés pendant deux heures avant de retrouver son corps. Leur intervention a été délicate. "C’était difficile car l’eau est trouble et la profondeur est de 15 mètres environ, explique l’adjudant chef Serge Grondi, pompier de Saint-Benoît. C’est un bassin qui est très dangereux".

Le site est dangereux surtout en saison des pluies. De plus, l’eau fraîche peut entraîner des hydrocutions et des malaises. La mairie de Bras Panon a aussi pris un arrêté d’interdiction de baignade il y a quelques mois, en raison des spécificités du site. "Ce n’est pas parce que c’est un bassin tout à fait plat avec l’alimentation par une cascade que d’un côté, que c’est anodin d’aller se mettre sous une cascade. Il y a déjà eu des noyades, car des gens se sont mis sous la cascade et ont été envoyés au fond, explique Olivier Fernandez, commandant du PGHM, Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne. Il y a un mouvement circulaire créé par l’alimentation du bassin par la cascade". 
 
Cascade Langevin intervention secours noyade 120119
© Laura Philippon (Réunion la 1ère)
 

Respect des interdictions

Les autorités demandent aux baigneurs de ne pas braver les interdictions et appellent à la plus grande prudence. Depuis 2014, six personnes ont perdu la vie à Bassin La Paix. "Il faut respecter les interdictions et ne pas passer. Les gens se mettent en danger, mais mettent aussi les secours en danger", poursuit Olivier Fernandez, commandant du PGHM.

Samedi, un jeune homme de 29 ans a perdu la vie à la cascade Langevin à Saint-Joseph.Venu avec un frère et un ami, il s'est noyé dans le bassin après une hydrocution.